0

Il invente un gain de 1 million d’euros pour tester la réaction de ses amis

Parfois, on a envie d’inventer une bonne nouvelle sur soi-même pour tester la réaction de son entourage. Malgré toutes les imaginations dont on peut faire preuve, la blague qu’a faite un guichetier belge à toute la communauté Facebook et à ses amis, est une expérience délirante. Découvrons ensemble cette histoire extraordinaire.

Faux jackpot

Un guichetier suisse a profité d’une balade à Divonne, à 61,0 km d’Annecy, pour rouler la communauté Facebook et ses amis dans la famille durant plusieurs jours. On en rit actuellement parce qu’il n’a pas fait de victime ou qu’il n’a pas voulu en faire. Le guichetier a posté en photo avec un gros chèque de 1 million d’euros à l’entrée du casino de Divonne. En légende il a posté qu’ « avec 100 euros, on peut changer une vie. C’est peut-être ce qu’on appelle la main de la chance ou le destin ! Pour moi, une nouvelle vie commence ».

Pour mieux faire croire à sa blague, il a mis les petits plats dans les grands. Ainsi, sur Facebook, il a publié des images de lui avec des montres de luxe au poignet (Rolex et Audemars Piguet), de lui au volant de voitures de luxe. Il a aussi ressuscité plusieurs de ces photos prise sur les plages et a prétendu les avoir prises à l’île Maurice. Sa vie a très tôt fait de plaire à beaucoup de personnes qui se sont précipitées pour faire de lui leur ami. D’autres ont même brusquement découvert avec lui des liens de parenté éloignés.

Cette vie, Smail Mabrouk l’aura vécue jusqu’à ce que plusieurs de ses amis découvrent la vérité. En réalité, le chèque en question est permanemment posté à l’entrée du casino pour des selfies.

Une parenthèse de vie pour des leçons

Smail Mabrouk dit savoir grâce à cette expérience, sur qui il peut compter ou pas. « Merci à ceux qui ont joué le jeu (…). Je me suis bien éclaté » a-t-il expliqué, mettant ainsi fin à cette blague.

Il entend également par cette blague donner des leçons aux jeunes. «Mon message vise les jeunes. Ils ne doivent pas se laisser impressionner par les images d’opulence qu’ils voient sur le Net ou dans les clips. Il y a du fake partout» lâche-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *